Le monde arabe. Le poids du nombre.

1281347817.jpg
CO / N°90, juin 2008
Le Maroc que l’on disait fragilisé il y a quelques années encore est en voie de gagner ses paris. En premier lieu, le pari pluraliste pour ne point galvauder encore le concept de la démocratie ; les élections ont eu lieu en septembre 2007 dans un calme absolu et surtout dans le respect des règles. Le roi a également tenu compte du suffrage universel dans le choix des membres du gouvernement. En second lieu, malgré la pauvreté du sous-sol, le pari économique se gagne par l’émergence à la fois d’une classe moyenne, véritable ciment du tissu social, mais également d’une élite du savoir, ingénieurs, informaticiens, métiers de service – banque et assurance – et du renforcement des infrastructures comme le complexe portuaire du grand Tanger.
  • L’éditorial d’Antoine Sfeir
  • Mounia Bennani Chraïbi : De nouveaux « défenseurs du trône » ?
  • Benjamin Stora : Les élections législatives de septembre 2007.
    Le Palais reprend la main
  • Jean-Michel Salgon : Administration américaine et islamistes marocains
  • Jean-Michel Salgon : Scrutin législatif
  • Jean-Michel Salgon : Who’s who du PJD
  • Entretien avec un patron marocain proche des islamistes du PJD,  Abderahim Lahjouji
  • Également dans cette édition : David Rigoulet-Roze : Le jeu ambigu de Téhéran face à la rébellion chiite au Yémen
  • Liban : Bernard Lecat : un avènement contrarié vers la démocratie
  • Culture : Colette Juilliard Beaudan : Flaubert et les Carthaginois
  • Christine d’Armagnac : Le Tazieh
  • Hommage au Liban : Colette Juilliard Beaudan : Mosaïque
  • Notes de lectures


Prix : 18 €
◄ Revenir à la liste