Quelle justice au Pays des cèdres? Droit et politique au Liban

1281347497.jpg
CO / N°94, printemps 2009
Droit et politique devraient pouvoir naturellement cohabiter dans tous les Etats de la planète. Hélas, on ne le sait que trop bien, ces deux concepts coexistent dans une minorité de pays. Quels que soient les excès commis au Liban depuis maintenant plus de 30 ans, il demeure étonnant que les dirigeants de ce pays quels qu’ils soient continuent à vouloir sauvegarder les apparences d’une telle cohabitation tout en bafouant au quotidien l’un et l’autre, l’un ou l’autre de ces concepts.
  • L’éditorial d’Antoine Sfeir
  • Alia Aoun : introduction Quelle loi, qule juge, quel crime ?
  • «Le Liban, point de contact fragile entre Orient et Occident»
    Georges Corm : L’évolution du statut du Liban dans l’ordre régional et international (1840-2005)
  • «Résolutions onusiennes et résistances internes»
    Hervé Ascensio : Effets juridiques et efficacité des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies portant sur le Liban
  • Ahmad Beydoun Liban : Communautarisme et Démocratie
  • «Les enjeux de la justice pénale internationale»
    Géraud de La Pradelle : Tribunal pénal à caractère international, Cour pénale internationale : quels enjeux pour le Liban ?
  • Ghaleb Mahmassani : Le fonctionnement du Tribunal Pénal International et ses implications
  • Ziyad Baroud : Juridictions nationales, internationales ou mixtes: à quel juge se fier ?
  • Crimes de guerre, justice et mémoire
    Raphaëlle Maison
    L’amnistie en droit international
  • Également dans ce numéro
    David Rigoulet-Roze: millénarisme «mahdiste» du laïc Ahmadinejad versus nationalisme ecclésial «mollahiste»
  • Sabine Salhab: La frontière dans les cinémas du Moyen-Orient, cristallisation et catharsis
  • Notes de lecture


Prix : 18 €
◄ Revenir à la liste