Combien de fois devrais-je pardonner ? – septembre 2016

1469181959.jpg
Initiales 243
En cette année jubilaire de la miséricorde, ce mot, très peu utilisé par les adolescents et sans doute aussi par leurs accompagnateurs est à redécouvrir. Cette inclination vers la clémence et le pardon n’est pas classée par nos contemporains comme une qualité morale essentielle dans la vie d’aujourd’hui. Elle serait même plutôt vue comme une faiblesse. Et pourtant, elle est le cœur de la foi catholique qui invite aussi à la vivre à travers le sacrement de réconciliation.
Dieu, lent à la colère et plein d’amour est celui qui pardonne par-delà les infidélités de son peuple. Jésus durant tout son ministère a continué inlassablement à dire cet amour et donner son pardon même sur la croix. Mais aujourd’hui, cette inclination vers la clémence et le pardon, qui n’est autre que la miséricorde, n’est pas classée par nos contemporains comme une qualité morale essentielle dans la vie d’aujourd’hui. Elle serait même plutôt vue comme une faiblesse. Et pourtant, ce pardon est au cœur de la foi catholique qui invite à le vivre à travers le sacrement de réconciliation. La phrase de saint Paul reste toujours et encore plus d’actualité « Nous sommes donc les ambassadeurs du Christ, et par nous c’est Dieu lui-même qui lance un appel : nous le demandons au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu. » 2 Co 5, 20
 
Numéros à venir : 
Initiales 244 (déc.16) C’est trop injuste !
Initiales 245 (Mars 2017) Il est vraiment ressuscité !
Initiales 246 (Juin 2017) Souviens-toi …
Initiales 247 (Septembre 2017) Dieu se fait homme
Initiales 248 (Décembre 2017) Même pas peur ?
◄ Revenir à la liste